Ramonage, ramoneur Vincennes 94300

Que le propriétaire utilise un poêle à bois ou une cheminée, le bois utilisé n’est jamais complètement brûlé, sachant que la fumée contient des liquides et des gaz non brûlés, lesquels à force de s’accumuler peuvent entraîner une baisse d’efficacité du chauffage, en plus du risque d’incendie et d’intoxication au monoxyde de carbone qu’ils peuvent provoquer.

Faire appel à un ramoneur professionnel

C’est pourquoi, il est conseillé de demander l’intervention d’un ramoneur comme Rey couverture, votre ramoneur à Vincennes 94. Cette intervention est obligatoire d’un point de vue légal, à raison de deux fois par an, dont une pendant la période d’utilisation. À défaut de ramonage, l’utilisateur, qu’il soit propriétaire ou locataire, peut contracter une amende pouvant aller jusqu’à 450 euros, alors qu’un ramonage est facturé en général entre 40 et 80 euros, en fonction de la région et de l’ampleur des travaux. À l’issue de cette intervention, le particulier se voit remettre un certificat de ramonage, qui pourrait lui être exigé par sa compagnie d’assurances, en cas d’incident.

La nécessité d’un ramonage

Ainsi, pour plusieurs types de chauffage, un ramonage annuel est indispensable, non seulement pour plus d’efficacité, mais surtout pour assurer la sécurité des occupants. Même si parfois, ce sont les particuliers qui effectuent cette opération, il est recommandé de faire appel à un ramoneur qualifié tel que Rey couverture, votre ramoneur à Vincennes 94, car en tant que professionnel, cet artisan dispose du matériel nécessaire à la bonne exécution du ramonage, tout en en maîtrisant les techniques. Aussi, lorsqu’il est exécuté en hauteur, ce travail est dangereux et physiquement exigeant.

L’opération de ramonage

Le ramonage est exécuté de deux manières distinctes : mécanique et chimique. La première consiste à utiliser une brosse (hérisson) servant à déloger les différents débris s’accrochant à la paroi interne des conduits de fumée. Quant à la seconde, elle représente une intervention d’appoint permettant de compléter la première technique, sachant qu’il faut utiliser une bûche de ramonage, se composant de sciure de bois mélangée avec des sels minéraux métalliques. Elle s’utilise en étant placée au milieu des flammes, et diffuse une fois qu’elle est réduite en braises, les sels minéraux qui agissent sur les débris déjà ramollis par la chaleur, comme le goudron et la suie. Cependant, comme il a été constaté parfois une corrosion au niveau des conduits, il est préférable de ne recourir à ce procédé que de manière occasionnelle, en se concentrant davantage sur le ramonage mécanique. Aussi, la bûche de ramonage est accompagnée d’un certificat, toutefois, ce document n’a aucune valeur aux yeux de la loi en cas d’incident.

Rey Couverture